Achéron – Livre fluvial


PRÉSENTATION

L’Achéron est une expérience. Tout à la fois lettre cachetée, capsule temporelle, bouteille à la mer, c’est avant tout un livre, un livre d’eau, un cahier fluvial qui dérive au fil des courants et des crues. Peut-être coulera-t-il dans les profondeurs, peut-être sera-t-il oublié sur une berge, peut-être le trouverez-vous, oui vous, vous qui arrivez ici, sur cet îlot.

Il existe 100 exemplaires de l’Achéron. Tous sont faits main, tous sont différents. Ils mêlent photos et dessins. Chacun d’eux est placé dans une boîte en bois vitrée et scellée. Pour éviter que la condensation n’attaque le papier, l’objet est placé sous vide dans un plastique biodégradable (il commence à se détruire 6 mois après un premier contact avec l’eau). Ces 100 exemplaires sont là quelque part à vous attendre, en amont ou en aval d’un fleuve européen. Si vous en découvrez un, libre à vous de le repêcher ou de le laisser continuer sa route un peu plus loin. Libre à vous également de me joindre quelque information ou image sur le lieu de la rencontre à : fleuve.acheron@gmail.com

Dans ces pages des visages, des visages de famille, enfants et parents qui embrassent le temps, qui seront comme le reste bientôt engloutis par la pluie, des visages d’ami(e)s, âmes charitables ayant prêtées, s’ils savaient, bien plus que leurs traits, des visages d’étudiant(e)s ou d’inconnu(e)s, des (gens) trop peu croisés pour leur dire des choses, le faire alors avec des encres, des encres bon marché, d’ailleurs parlons-en des encres, des encres pour tous ces visages, c’est dérisoire oui j’en ai conscience, des encres dans de l’eau quelle idée, je l’espère pas tout de suite diluées dedans, des encres qui sont par les hommes la forme mainte fois modifiée de la pluie, parce que tout retourne un jour à l’écluse, à l’écluse du temps, l’achéron c’est ça : un pari sur l’encre, l’encre noire juste avant le déluge…

Ces éphémères sont dédiés à Hippolyte Bayard, avec toute mon affection…


CHRONOLOGIE 

Exemplaire n°1 / 100 – Mise à l’eau : Garonne, en aval de St-Béat, le 25 février 2021

Statut : introuvé

————————————–

Exemplaire n°2 / 100 – Mise à l’eau : Garonne, en aval de St-Béat, le 25 février 2021

Statut : introuvé

————————————–

Exemplaire n°3 / 100 – Mise à l’eau : Garonne, en aval de St-Béat, le 25 février 2021

Statut : trouvé à St-Bertrand de Comminges, le 25 mars 2021 par Éric (et Bernadette) 

“Bonjour, j’habite à Roques sur garonne, un petit village à 15 kms de Toulouse. Lors d’une partie de pêche à la truite sur la garonne, mon mari n’a pas ramené de truite mais l’exemplaire n° 3 de votre oeuvre. Il l’a trouvé le 25 mars dans un remous non loin de St Bertrand de Comminges soit une vingtaine de kilomètres en aval de St béat. Je vous remercie pour cette initiative qui nous a permis de vous découvrir. La petite boîte en bois et le livre sont en parfait état. Pour preuve, voici quelques photos. Bonne journée. Cordialement. Bernadette et Éric”

————————————–

Exemplaire n°4 / 100 – Mise à l’eau : Garonne, en aval de St-Béat, le 25 février 2021

Statut : introuvé